top of page

Médecine de l'image


Depuis toujours mon image, mon reflet, mon apparence ont été compliqués pour moi. Je ne me suis pratiquement jamais regardé dans le miroir, je ne me suis jamais "maté" dans le miroir, je ne me suis jamais appréciée, je ne me suis jamais trouvée "jolie" ou même "désirable".


Ce reflet si compliqué à voir et à apprécier m'a fait beaucoup de mal. Je suis passée par l'anorexie et la scarification. Vouloir disparaitre, vouloir sentir ce que la tête pense, s'en vouloir, se sentir paumée et surtout ne pas comprendre pourquoi on ne s'accepte pas. Pourquoi c'est si compliqué d'être soi. Pourquoi ce corps? Pourquoi il change? Pourquoi....


Et puis, pour trouver l'Amour, il parait qu'il faut d'abord s'aimer soi pour aimer quelqu'un d'autre.


A presque 40 ans, et quelques années de dating (trop!), j'ai dit "STOP". Stop à ces vieux démons!


J'ai rencontré Julie, de la Cabane aux reflets, via Jade d'Oodaj, à-travers son podcast "Lithothérapie & Co". En effet, Julie est passée dans le podcast pour parler de son activité en tant que photographe. Elle n'est pas uniquement photographe, elle soigne le regard des femmes sur elles-mêmes. Elle fait de la médecine de l'image.

Ni une ni deux, j'ai pris un rendez-vous. Un "appel découverte" pour parler de sa technique. Au bout d'une heure, parce qu'on est des pipelettes, le rendez-vous était pris!


J'avais déjà cheminé avant l'appel vers l'acceptation de mon corps, de mon reflet au-travers des pierres (lithothérapie), du TPE (Technique de pacification des émotions). Mais je sentais au fond de moi, que le travail introspectif était arrivé au bout et que je devais me confronter à quelque chose de matériel, à quelque chose de plus réel, de plus concret.


Jour J:

Mais donc, c'est quoi cette médecine?

La médecine de l'image est une parenthèse suspendue dans la cabane aux reflets au milieu de fougères où Julie vous regarde, vous photographie, vous met à l'aise, vous écoute et vous met en confiance. Elle ne nous embellit pas, elle nous regarde au-travers son objectif comme le fait la Terre entière sauf que elle, elle immortalise le moment, elle met en lumière notre aura. Grâce à son oeil juste, elle fait transparaitre notre personnalité, notre enfant intérieur dans les photos.


Je n'ai pas été déçue de cette séance car la médecine de l'image, ce n'est pas juste une séance photo, c'est une thérapie. On apprend le lâcher prise, on apprend à baisser les armes, on apprend à faire confiance.

J'étais certes fatiguée après mais tellement fière de moi. Fière de m'être offert ce cadeau.


M+1:

Le visionnage des photos.

WAW!

J'ai été scotchée de réaliser que je me trouvais "belle" sur les photos. Que je voyais ce que je dégageais. Certaines ont été plus difficiles à voir (oui, y a pas de magie non plus!) mais franchement, elles sont si peu nombreuses comparées à toutes les autres.


M+3:


L'après "médecine de l'image". Il y a en effet un avant et un après. Le regard que je porte sur moi est différent. Il y a certes des jours avec et des jours sans mais maintenant j'ai des photos, quelque chose de matériel sur lesquelles je peux me reposer quand je ne vais pas bien. Revoir et visionner cette parenthèse et cette Deborah que je trouve jolie en photo.


Je voulais partager cette facette de moi avec vous car moi aussi j'ai mes démons, moi aussi j'apprends tous les jours, moi aussi j'ai pas fini de travailler sur moi.


Ce qui est beau, c'est qu'il existe une multitude de techniques maintenant qui peuvent vous aider en douceur à surmonter un manque de confiance, un trauma, etc.


La médecine de l'image en fait partie.


Je t'invite à aller contacter Julie sur ses réseaux si tu souhaites aussi t'offrir cette expérience incroyable.


Voici ses détails:





94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Комментарии

Оценка: 0 из 5 звезд.
Еще нет оценок

Добавить рейтинг
bottom of page